Une chose à savoir si tu veux vraiment suivre Jésus

Une chose à savoir si tu veux vraiment suivre Jésus

Pour apprendre du Maître, nous devons être pauvres en esprit.

11/26/20184 mins

Par ChristianismeActif

Une chose à savoir si tu veux vraiment suivre Jésus

"Confie-toi au Seigneur de tout ton cœur, ne te fie pas à ton intelligence. Cherche sa volonté dans tout ce que tu fais, et il te montrera le chemin à suivre. Ne te laisse pas impressionner par ta propre sagesse. Crains plutôt le Seigneur et détourne-toi du mal’’. Proverbes 3:5-7 .

Les pensées et les projets de Dieu à mon égard conduisent toujours à un avenir plein d'espoir. (Il donne la vie et la paix à ceux qui sont "pauvres en esprit" (Matthieu 5:3). Si nous sommes pauvres en esprit, nous sommes prêts à écouter Dieu, à entendre ce qu'il dit et à lui obéir.

Pauvre en esprit

Pauvre en esprit ne signifie pas que nous avons peur ou que nous sommes timides. Cela signifie que je désire ardemment ressembler à Jésus, mon Maître, mais que je comprends qu'il est impossible d'y parvenir par moi-même. J'ai une nature humaine pécheresse dans laquelle il n'y a rien de bon, donc "je veux faire ce qui est juste, mais je ne peux pas", comme le dit Paul dans Romains 7:18, même si je veux vraiment faire ce qui est juste de tout mon cœur.

Si je suis pauvre en esprit, je m'adresserai à Dieu pour savoir quelle est sa volonté dans chaque décision que je dois prendre, avant d'ouvrir la bouche, avant de porter un jugement. Cela me rend disposé à apprendre et à recevoir des instructions de Dieu par l'intermédiaire de son Saint-Esprit. Je reçois alors la force de faire ce qu'Il veut que je fasse et j'ai la grâce sur ma vie. Tout concourt à mon bien, parce que j'aime Dieu. (Romains 8:28.)

Normalement, je me fie à ma propre compréhension, je suis fort en moi-même. Je réagis et j'agis sans réfléchir et je fonde mes décisions sur mes expériences passées. Je me laisse guider par mes sentiments et mes pensées, et je juge en fonction de ce que je vois ou entends. Je fais ma propre volonté au lieu de la volonté de Dieu, et il n'y a pas de grâce dans tout cela. Cela ne peut que conduire à d'autres problèmes. C'est le contraire d'être pauvre en esprit.

Apprendre l'obéissance

Si nous voulons apprendre à être pauvres en esprit, nous devons suivre l'exemple de notre Maître, Jésus.

Il a vécu pour faire la volonté de Dieu et a été pauvre en esprit tous les jours de sa vie. Lorsqu'il est venu sur terre en tant qu'homme, il a dû tout apprendre du Père. Il a également dû apprendre l'obéissance, comme il est écrit dans Hébreux 5:8 (Jean 5:30 ; Jean 12:49 ; Philippiens 2:5-8) : " Bien qu'étant Fils de Dieu, il a appris par ses souffrances à être obéissant ". C'est pourquoi il a pu enseigner à ses disciples les paroles suivantes : "Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux". Matthieu 5:3.

En tant que disciple, je dois également être pauvre en esprit et comprendre que je ne sais rien comme je devrais le savoir, et que je dois tout apprendre du Maître. Je dois aussi apprendre l'obéissance par les choses que je souffre. (1 Corinthiens 8:2 ; Hébreux 5:8 ; 1 Pierre 4:1.)

J'ai une nature humaine dans laquelle il n'y a rien de bon, et Dieu me demande de ne pas céder aux réactions qui viennent de cette nature humaine quand je suis tenté. Et il peut être difficile d'être obéissant, c'est une "souffrance". (Romains 7:18 ; Romains 8:12-13 ; Colossiens 3:5.)

Mais si je suis prêt à admettre que la racine du problème se trouve dans ma propre nature pécheresse, alors je peux demander à Dieu de m'aider à vaincre. Dieu entend les prières des pauvres en esprit (Hébreux 4:15-16).

Catégories
Cette publication est disponible en

Cet article est basé sur un article de William Kennedy publié à l'origine sur https://activechristianity.org/ et a été adapté avec la permission de l'auteur pour être utilisé sur ce site web.