1 simple clé pour obtenir des résultats quand tu pries

1 simple clé pour obtenir des résultats quand tu pries

Ce n'est pas un secret ! Jésus nous l'enseigne clairement dans la parabole de la veuve qui n'a pas baissé les bras.

1/24/20207 mins

Par ChristianismeActif

1 simple clé pour obtenir des résultats quand tu pries

La parabole de la veuve qui n'a pas baissé les bras

" Puis Jésus s'est servi de cette histoire pour enseigner à ses disciples qu'ils doivent toujours prier et ne jamais perdre espoir. Dans une certaine ville, il y avait un juge qui ne respectait pas Dieu et ne se souciait pas des gens. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui ne cessait de venir voir ce juge en disant : " Accorde-moi mes droits contre mon ennemi ". Pendant un certain temps, le juge a refusé de l'aider. Mais ensuite, il s'est dit : "Même si je ne respecte pas Dieu et que je ne me soucie pas des gens, je vais faire en sorte qu'elle obtienne ses droits. Sinon, elle continuera à m'ennuyer jusqu'à ce que je sois épuisé".

" Le Seigneur dit : 'Écoutez ce qu'a dit le juge injuste. Dieu donnera toujours ce qui est juste à son peuple qui crie vers lui nuit et jour, et il ne tardera pas à lui répondre. Je vous le dis, Dieu aidera son peuple rapidement. Mais quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera-t-il sur la terre ceux qui croient en lui ?'" Luc 18:1-8.

Le fait que la veuve n'ait pas abandonné, c'est ce qui la rendait spéciale et c'est ce que Jésus voulait nous enseigner à travers cette parabole.

Que se serait-il passé si la veuve avait baissé les bras la première fois que le juge l'a repoussée ? Et si, lorsqu'il n'a pas voulu l'aider, elle s'était simplement dit : "Bon, j'ai essayé, et c'est tout" ? Le fait d'avoir essayé une fois est-il suffisant ? La parabole dit qu'elle "le dérangeait". Elle a continué à venir. Elle est revenue et n'a cessé de supplier le juge de lui donner son droit. Elle était désespérée. Elle avait besoin d'obtenir son droit contre son ennemi, elle savait où elle devait aller pour obtenir ce droit, et elle n'a pas arrêté jusqu'à ce qu'elle l'obtienne.

Qui est mon ennemi?

"Pourquoi Dieu ne me répond-il pas quand je prie ? J'ai l'impression de crier..." Ce genre de pensées est courant. Mais pour quoi est-ce que je crie ? Est-ce pour que ma propre volonté soit faite, ou pour que la volonté de Dieu soit faite dans ma vie ? La veuve a crié pour obtenir son droit contre son ennemi.

Qui sont mes ennemis ? Ne sont-ils pas les éléments de ma propre nature humaine pécheresse qui m'empêchent de faire la volonté de Dieu ? Il y a tant d'"ennemis" dans notre nature humaine. L'orgueil, la méfiance, l'entêtement, la paresse, la réticence à pardonner. Ne pas être capable d'aimer et d'être bon envers tous ceux que je rencontre. La jalousie, avoir quelque chose contre quelqu'un, l'inquiétude, le mauvais caractère.

La liste est longue. Ai-je prié et continué à prier jusqu'à ce que Dieu me sauve de ces ennemis tels que je les ai vus en moi ? Jusqu'à ce qu'il m'ait donné la force de résister et de les combattre jusqu'à ce qu'ils soient complètement vaincus ? Jusqu'à ce que je sois libre, afin que la bonté et tous les fruits de l'Esprit puissent croître dans ma vie ?

Suis-je comme cette veuve ?

Comment cela se passe-t-il pour moi ? Est-ce que je continue aussi à crier jusqu'à ce que Dieu entende ma prière ? Jésus a dit que Dieu aidera rapidement son peuple, ceux "qui crient vers lui nuit et jour". Ai-je crié pour exprimer mes besoins ? Ai-je continué à demander ? Ou ai-je demandé, en espérant le meilleur, mais sans savoir s'il m'entendra un jour ? C'est ce genre d'attitude qui a poussé Jésus à demander : "Mais quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera-t-il sur la terre ceux qui croient en lui ?"

Jésus a également dit : "Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à maintenant, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent." Matthieu 11:12. Ce sont des mots forts ! Il entre de force ! Je dois continuer à crier jusqu'à ce que mon besoin soit comblé ! Si j'abandonne à cause d'une difficulté ou d'une pierre d'achoppement, ai-je alors vraiment cru que Dieu m'entendrait ? Si j'avais demandé avec foi, sans douter, comme Jacques nous enseigne à prier, alors j'aurais continué. (Jacques 1:5-6.) Je n'aurais pas abandonné si facilement. Je n'aurais pas perdu espoir.

Mais je dois être désespéré pour obtenir mon "droit contre mon ennemi", pour me débarrasser de tous ces "ennemis" dans ma nature humaine pécheresse.

Mon droit contre mon ennemi : Obtenir les fruits de l'Esprit

"... fais tout ce que tu peux pour ajouter à ta vie ces choses : à ta foi, ajoute la bonté ; à ta bonté, ajoute la connaissance ; à ta connaissance, ajoute la maîtrise de soi ; à ta maîtrise de soi, ajoute la patience ; à ta patience, ajoute la dévotion à Dieu ; à ta dévotion, ajoute la bienveillance envers tes frères et sœurs en Christ, et à cette bienveillance, ajoute l'amour. Si toutes ces choses sont en vous et croissent, vous ne manquerez jamais d'être utile à Dieu. Vous produirez le genre de fruit qui doit découler de votre connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ." 2 Pierre 1:5-8 .

Si ce sont les choses pour lesquelles je crie, constamment, et que je ne renonce pas, alors Dieu m'aidera rapidement. " Demandez, et vous recevrez ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira la porte. Car quiconque demande recevra, et quiconque cherche trouvera, et la porte sera ouverte à ceux qui frappent. " Matthieu 7:7-8.

Si je cherche d'abord le royaume de Dieu - en cherchant d'abord à obtenir davantage de fruits de l'Esprit en moi - alors j'obtiendrai aussi tout ce dont j'ai besoin, à la fois spirituellement et pratiquement. Dieu veut que je sois libre de "mes ennemis", libre des péchés qui empêchent ma croissance en Christ. Tout ce qui m'arrive dans ma vie tend vers ce but. Si je veux être libre, alors, tout comme la veuve, je sais exactement où aller et ce que je dois faire pour devenir libre. (Matthieu 6:33 ; 2 Corinthiens 4:10.)

Catégories
Cette publication est disponible en

Cet article est basé sur un article d'Ann Steiner publié à l'origine sur https://activechristianity.org/ et a été adapté avec la permission d'être utilisé sur ce site.