Le doute a choisi de se battre contre la mauvaise fille.

Le doute a choisi de se battre contre la mauvaise fille.

Le doute vous rend impuissant.

5/18/20168 mins

Par ChristianismeActif

Le doute a choisi de se battre contre la mauvaise fille.

Bien qu'elle ait grandi en tant que chrétienne et qu'elle ait mené une vie droite et honnête, Naomi est arrivée à un point où elle a senti que quelque chose n'allait pas, que quelque chose lui manquait. Elle a réalisé qu'elle ne croyait pas pleinement qu'elle pouvait devenir comme Jésus. C'est ce doute qui la retenait.

Naomi :

J'étais assise à l'église, les larmes aux yeux. Du haut de l'estrade, j'ai entendu un discours puissant sur le fait de vaincre le péché, sur une vie où ma nature humaine pécheresse pouvait changer pour devenir pieuse. (2 Corinthiens 5:17.) Alors que ce genre de discours me remontait généralement le moral, j'ai commencé récemment à sentir que quelque chose manquait dans ma vie.

Le plus dur était peut-être que j'avais l'impression d'avoir vécu une bonne vie et d'avoir toujours cru. Je pensais que je donnais tout, mais pourtant je sentais clairement que quelque chose me manquait. J'avais l'impression que je ne pourrais jamais parvenir à la même vie que Jésus, que je ne pourrais pas passer de ma nature humaine pécheresse à une nature divine, même si la Bible dit clairement que c'est possible.

Mais je savais quand même que je le voulais et je croyais que c'était le plan de Dieu pour moi ! Il n'y avait rien d'autre dans la vie que je voulais que de vivre la vie d'un disciple, en suivant les traces de Jésus et en surmontant toute tentation de pécher. J'avais ce doute que Dieu me changerait vraiment, et je savais que la vie me passait sous le nez, et que je ne l'utilisais pas comme je devrais. Cela devenait stressant pour moi.

C'est un péché de douter de Dieu

Alors, je n'ai pas abandonné. J'ai prié Dieu pour qu'il me montre ce qui me manquait. Il m'a montré que si les choses me semblaient lourdes, c'est parce que je doutais qu'Il soit capable de me transformer, là où j'étais, dans ma vie quotidienne et avec la nature humaine que j'avais. Et j'ai commencé à comprendre que c'est en fait un péché de douter de Lui ! Le jour où j'ai nommé mon doute comme un péché, c'est le jour où j'ai réalisé que je pouvais le surmonter, tout comme je pouvais surmonter n'importe quel autre péché, c'était comme si un fardeau était enlevé ! C'était comme si les lumières s'étaient rallumées.

Au départ, je ne savais pas comment combattre la tentation du doute - ni même par où commencer. Mais j'ai compris que se libérer du doute n'était pas une chose ponctuelle, mais un combat que je devais mener chaque fois que j'étais tentée de douter. C'était un choix que j'allais faire chaque jour, celui de croire que je pouvais être transformée.

La réponse était beaucoup plus simple que je ne le pensais au départ. Je dois décider et croire que Dieu peut faire son œuvre en moi. Il me demande de lui faire entièrement confiance et de croire qu'il me donnera toute la puissance dont j'ai besoin. Si je ne le crois pas, il ne peut pas travailler avec moi. "Mais sans la foi, il est impossible de Lui plaire". Hébreux 11:6.

Mes sentiments n'ont pas d'importance

Alors, j'ai arrêté d'attendre de "sentir" que je croyais. J'ai pris la décision d'y croire. Ma devise est : "Priez, croyez et remerciez." Maintenant, je me réveille le matin, je prie, je crois que Dieu a entendu ma prière, et je le remercie. Puis je commence la journée en croyant que ce sera un jour de victoire sur le péché. La prière de mon cœur est : "Seigneur, je crois ; aide mon incrédulité !". Marc 9:24. Et Dieu m'a vraiment aidé ! Et Il m'aide le plus à combattre l'incrédulité en me donnant la puissance de vaincre quand je prie pour de l'aide.

Et à partir du moment où j'ai choisi de croire, j'ai vu à quel point ma vie quotidienne a changé ! Alors qu'avant les jours ne faisaient que passer, dès que j'ai cru que je pouvais devenir comme Jésus, j'ai commencé à voir toutes les opportunités qu'il y avait réellement dans ma vie quotidienne.

L'heure est venue

Le fardeau, la lourdeur et l'incertitude qui étaient là avant n'ont plus de pouvoir sur ma vie maintenant. Et le résultat est que je suis de plus en plus heureuse. C'est ainsi que je sais que c'est vrai. Quelque chose se passe en moi.

La vie est en fait très simple. Tu n'as pas besoin d'en avoir envie, tu as juste besoin d'agir. Il suffit de prendre les choses au jour le jour. Sois fidèle aux petites choses que Dieu te donne dans les situations de la vie quotidienne. Sois simplement prête à faire tout ce que Dieu te demande de faire. La façon dont je prends les choses lorsque les grandes épreuves arrivent a à voir avec la façon dont je les prends maintenant. Notre vie entière est faite de "maintenant". Commence à croire maintenant. Commence à dire non au péché maintenant. Tu n'as pas besoin d'attendre quoi que ce soit.

Chaque fois que je dis non au doute, je détruis un peu du doute qui fait partie intégrante de ma nature humaine. Et cette partie est morte pour toujours. Je vois cela comme une montagne, et je m'y attaque petit à petit, et je ne vois pas chaque petite entaille que je fais, mais c'est là que la foi intervient. Je crois que si je continue à travailler, la montagne disparaîtra un jour. C'est juste une question de temps.

"Qui es-tu, ô grande montagne ? Devant Zorobabel, tu deviendras une plaine !" Zacharie 4:7.

Une décision quotidienne

Alors désormais, chaque jour, je prends la décision de ne pas douter. Et même si je ressens le doute, cela ne veut pas dire que je doute. Cela signifie que je suis tentée de douter, mais que je ne suis pas d'accord. Je dis : "Non, je ne veux pas douter, je crois, et je vais me battre quand même, peu importe comment je me sens." Ensuite, je traverse ma journée et je suis simplement obéissante à ce que Dieu travaille en moi pour le faire. Je fais ce que Dieu dit dans sa parole.

Ainsi, je regarde vers l'avenir. Tout ce qui vient est juste une autre opportunité pour moi.

"Étant persuadé de ceci même, que celui qui a commencé en vous une bonne œuvre l'achèvera jusqu'au jour de Jésus-Christ." Philippiens 1:6.

Cette publication est disponible en

Cet article est basé sur un article de Naomi van Oord publié à l'origine sur https://activechristianity.org/ et a été adapté avec la permission d'être utilisé sur ce site.