Comment surmonter l'orgueil - la racine de tout péché

Comment surmonter l'orgueil - la racine de tout péché

L'orgueil est un péché qui touche tout le monde.

1/31/202014 mins

Par ChristianismeActif

Comment surmonter l'orgueil - la racine de tout péché

L'orgueil est un péché qui a causé énormément de souffrances et de malheurs tout au long de l'histoire de l'humanité. Et tous les gens, quels que soient leur milieu, leur éducation ou leur culture, sont par nature pleins d'orgueil. Mais il est possible de changer et, petit à petit, de vaincre complètement l'orgueil dans notre vie !

Qu'est-ce que l'orgueil ?

L'orgueil n'est pas un péché que l'on commet au même titre que voler ou dire un mensonge. C'est une attitude de cœur et une façon de penser. On ne peut pas voir le vent, mais on peut voir les effets du vent, et c'est la même chose avec l'orgueil. On ne peut pas "voir" l'orgueil, mais on peut voir ses résultats. Fondamentalement, l'orgueil consiste à penser que l'on est meilleur que ce que l'on est réellement. (Romains 12:3.)

La question suivante est donc : "Comment dois-je penser à moi-même ?" Paul dit que je dois penser " sobrement ". Qu'est-ce que cela signifie ? La vérité est que chaque être humain qui est né depuis l'époque d'Adam et Eve, a une nature déchue, une nature pécheresse.  Tous les êtres humains ont des convoitises et des désirs pécheurs dans leur nature, leur être tout entier est rempli de volonté et d'intérêt personnels où ils ne se soucient le plus souvent que de ce qui est le mieux pour eux-mêmes. De telles personnes ne peuvent pas vivre une vie totalement bonne, même si elles font beaucoup de "bonnes" choses - ces choses sont généralement faites en pensant uniquement à elles-mêmes.

Avant de me convertir à Dieu, je cède à cet intérêt personnel chaque fois que je pense que c'est le mieux pour moi. Et même après m'être converti et avoir voulu faire la volonté de Dieu, le péché dans ma nature humaine me pousse à faire beaucoup de choses insensées, égoïstes et blessantes pour les autres. Même si je ne commets peut-être pas ces péchés sciemment, ils auront des conséquences très graves pour toute ma vie, ma famille et les autres personnes qui m'entourent. Par conséquent, pour moi, penser "sobrement", c'est comprendre que j'ai beaucoup de péchés dont je dois être sauvé. Telle est la vérité. J'ai beaucoup à apprendre - de Dieu à travers la Bible, à travers son Saint-Esprit, à travers les apôtres, les prophètes et les enseignants qu'il a placés dans l'église et aussi d'autres personnes qu'il utilise pour m'aider.

Mais si je suis fier, alors je pense que je sais et comprends suffisamment et que je suis assez bon pour me débrouiller sans toute cette aide. Je pense que je sais comment vivre. Je n'ai pas besoin d'un professeur ou de conseils. Je peux décider moi-même de ce qui est bien ou mal ! Et donc je ne pense même pas à demander à Dieu et à obtenir de l'aide de sa Parole.  Et alors je fais toutes sortes de choses qui sont mauvaises et qui blessent d'autres personnes sans même que je le sache.

C'est pourquoi il est écrit dans le Psaume 10:4: "Les méchants ne se soucient pas de l'Éternel ; dans leur orgueil, ils pensent que Dieu ne compte pas."

Ce ne sont pas seulement certaines personnes qui sont orgueilleuses. Chaque être humain est ainsi par nature, c'est dans notre nature de vouloir décider nous-mêmes de ce qui est bien et de ce qui est mal et d'ignorer les lois de Dieu.

Cela signifie-t-il que l'orgueil est la racine de tous les péchés?

Oui. Esaïe 14:12-14 décrit les pensées de Lucifer, un ange qui était parfait en sagesse et en beauté : "Je monterai au ciel", "Je placerai mon trône au-dessus des plus hautes étoiles" et "Je serai comme le Dieu Très-Haut". Ce désir de se rendre grand - son orgueil - a été le premier péché. Plus tard, après avoir été jeté sur terre sous la forme de Satan, il a tenté Eve de faire exactement la même chose en lui disant que si elle mangeait de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, elle serait "comme Dieu, connaissant le bien et le mal." (Genèse 3:5.)

Satan lui a laissé croire que si elle pouvait "s'élever" et être comme Dieu, elle n'aurait pas besoin des lois de Dieu. Elle serait alors capable de décider elle-même de ce qui est bon et mauvais. Elle n'aurait pas besoin que Dieu lui dise : "Tu peux manger de tous les arbres, mais pas de celui-ci", etc. Le désir de décider par moi-même et d'être mon propre patron est à l'origine de tous les péchés. C'est l'orgueil. Je veux faire ma volonté et non celle de Dieu. Ce n'est pas un hasard si "je veux" apparaît cinq fois dans les propos de Lucifer. C'est exactement le contraire de l'esprit du Christ, qui est descendu et qui ne pensait pas qu'être égal à Dieu était quelque chose à désirer. (Philippiens 2:5-11.)

Comment pouvons-nous voir la fierté en nous ?

Pour cela, nous avons besoin de deux choses. Premièrement, nous avons besoin d'être avec d'autres personnes et dans des circonstances différentes - en d'autres termes, nous avons simplement besoin de vivre une vie normale. Si nous pouvions nous asseoir seuls dans un endroit agréable, que nous avions tout ce dont nous avions besoin et que rien n'allait jamais "mal", nous aurions probablement du mal à voir notre propre orgueil. Mais lorsque nous sommes ensemble avec d'autres personnes dans les circonstances normales de la vie, la colère, l'irritation, la jalousie, les railleries et les plaintes, etc. ne tarderont pas à surgir. Tous ces péchés ont leur racine dans mon orgueil.

Mais ce qui est encore pire, c'est que l'on peut penser qu'il est normal d'avoir toutes ces réactions négatives. Beaucoup de gens croient que c'est normal de se comporter ainsi. Donc, pour voir ces réactions pour ce qu'elles sont vraiment, à savoir un péché, j'ai besoin d'autre chose - j'ai besoin d'avoir à faire à Dieu dans mes pensées. C'est ce que la Bible appelle la "communion" avec Dieu - par sa Parole, par le Saint-Esprit et par ses serviteurs dans l'église. Grâce à cela, je reçois la "lumière", c'est-à-dire que je comprends ce qui me pousse à réagir de cette manière. Et alors je commence à avoir de la peine pour moi-même et à détester ces réactions. C'est pourquoi l'une des choses les plus insensées que je puisse faire dans la vie est de me retirer de la communion avec les autres membres du corps de Christ.

Parfois, les gens disent qu'ils sont fiers de quelque chose. Est-ce mal ?

Non. Il existe une autre chose que nous appelons parfois "fierté" et qui peut être positive. C'est un sentiment de satisfaction ou de joie qui vient du fait que moi, ma famille ou mes amis avons réalisé quelque chose de bien ou d'utile. Nous disons souvent que nous sommes "fiers" de ces choses ou d'appartenir à une certaine équipe ou un certain groupe ; il n'y a rien de mal à ce genre de "fierté".

De même, il est bon d'avoir la certitude que je sais ce que je fais, par exemple dans mon travail. Il serait dommage que mon médecin ne soit pas sûr de me donner le bon médicament, ou que le pilote ne sache pas comment piloter l'avion dans lequel je me trouve !

Ce genre d'"orgueil" n'est pas un péché ; c'est une confiance qui nous permet de faire avancer les choses. Elle a un effet positif. Mais c'est totalement différent de l'orgueil mentionné plus haut, qui est la racine de tout péché.

Quels sont les exemples d’orgueil?

  • ·       Les effets de l'orgueil peuvent se manifester de très nombreuses façons dans la manière dont une personne se comporte ou dans ce qu'elle fait. Voici quelques exemples d'orgueil :

  • ·       Être offensé - parce que moi ou ma famille avons été traités d'une manière qui était "indigne de moi/nous". Nous aurions dû être traités mieux ou plus équitablement.

  • ·       Se mettre en colère - comment les gens osent-ils me traiter de la sorte ou me parler de cette façon ? - Moi qui suis si important.

  • ·       Être passif et inactif - parce que je ne me sens pas capable de faire les choses parfaitement. Je pourrais faire une erreur et avoir l'air stupide. Donc, si je ne peux pas être parfait, je ne vais rien faire.

  • ·       Se taire et ne pas dire ce que je pense - parce que je pourrais dire quelque chose qui est une erreur.

  • ·       Être contrarié et agité - parce que les gens parlent mal de moi dans mon dos. Je ne peux pas supporter la honte et le déshonneur, alors je dois courir partout pour essayer d'expliquer mes actions ou mes motivations.

  • ·       En me vantant - parce que les gens devraient savoir que j'ai bien fait les choses.

  • ·       En mentant - parce que si je dis la vérité, les gens auront une mauvaise opinion de moi ou je pourrais avoir des problèmes et il est très important que tout le monde ait une bonne opinion de moi.

  • ·       En méprisant les autres - parce qu'ils font les choses différemment de moi et que je pense que ma façon de faire est meilleure. Ou je pense qu'ils sont moins intelligents, moins doués, moins riches, etc. Et dans tous les cas, en rabaissant les autres, je me sens moi-même un peu meilleur qu'eux !

  • ·       Être découragé - parce que les choses ne se passent pas comme je le voudrais et que je ne vois pas comment elles vont se passer. Cela ne ressemble pas à de l'orgueil, mais c'est un péché, car mes sentiments et mes projets sont plus importants dans ma vie que la volonté et la direction de Dieu.

Comment surmonter l'orgueil ?

Si nous voyons notre orgueil et ses effets, et si nous travaillons sciemment contre lui dans nos pensées, nos paroles et nos actes, nous pouvons vaincre l'orgueil.

"Approchez-vous de Dieu, et Dieu s'approchera de vous." Jacques 4:8. Lorsque nous avons à faire à Dieu dans nos pensées, cela apporte la correction et le jugement. Nous voyons nos lacunes. Nous voyons où l'orgueil est à l'œuvre. Nous comprenons où notre volonté propre est vivante, alors nous pouvons nous humilier en étant obéissant aux lois de Dieu. C'est pourquoi il est écrit plus loin dans le même chapitre : " Humilie-toi en présence du Seigneur... " Jacques 4:10.

Que signifie "s'humilier”?

Eh bien, cela ne signifie pas qu'il faut se décourager en se disant que je suis inutile, sans espoir, que je suis trop mauvais pour changer, etc. Cela n'a rien à voir non plus avec l'adoption d'un comportement extérieur soi-disant "humble". Ces choses sont inutiles pour traiter l'orgueil. Elles sont totalement contraires à la Parole de Dieu qui donne de l'espoir à tout être humain, quelle que soit la profondeur de son péché. Donc, ces choses sont aussi de l'orgueil, mais sous une autre forme !

Non, Jésus "s'est humilié et s'est fait obéissant". (Philippiens 2:8.) Il n'est pas possible de s'humilier vraiment sans être prêt à obéir aux lois de Dieu. Par exemple, je ne veux pas fuir les convoitises et les désirs de la jeunesse. Je pense que je serai beaucoup plus heureux si je leur cède (2 Timothée 2:22.). C'est ainsi que les gens pensent naturellement, et c'est pourquoi le monde est plein d'histoires tragiques sur la façon dont un tel comportement a conduit à beaucoup de misère. Mais si je suis prêt à accepter que les lois de Dieu sont vraies et que je fuis ces convoitises et ces désirs de tout mon cœur, alors je me suis humilié. 

C'est la même chose quand je me sens inquiet mais que je fais quand même ce qui est écrit : " Ne vous inquiétez de rien, mais priez et demandez à Dieu tout ce dont vous avez besoin, en rendant toujours grâce... ". Philippiens 4:6. Faire cela lorsque je suis tenté de m'inquiéter, c'est ce que signifie s'humilier, parce que j'obéis alors à la volonté de Dieu plutôt qu'à la mienne. C'est un "médicament" parfait contre le fait de penser que je sais tout et que je n'ai pas besoin de l'aide de Dieu. Une telle humilité est à l'opposé du péché d'orgueil. C'est l'esprit de Jésus-Christ !

Catégories
Cette publication est disponible en

Cet article est basé sur un article de Steve Chadwick publié à l'origine sur https://activechristianity.org/ et a été adapté avec permission pour être utilisé sur ce site.