Comment puis-je résister à la pression sociale ?

Comment puis-je résister à la pression sociale ?

Comment puis-je arrêter d'être si facilement influencé à faire ce que je sais être mal ?

2/25/20168 mins

Par ChristianismeActif

Comment puis-je résister à la pression sociale ?

Est-il possible de surmonter la " crainte des hommes " et de ne pas céder à la pression de mes amis ou de mes camarades de classe ? Comment puis-je arrêter d'être si facilement influencé à faire ce que je sais être mal ?

La pression sociale : qui n'y a pas été confronté ? Elle est partout - à l'école, au travail, entre amis. C'est cette pression très forte qui pousse à faire ce que les autres font, souvent à l'encontre de ce que je sais être juste. Lorsque je cède, je finis par me sentir vide et impuissant à l'intérieur. En plus de cela, je me sens malheureux et j'ai mauvaise conscience. Je sais que ce n'est pas la vie à laquelle je suis appelé en tant que chrétien, mais que puis-je faire ? Puis-je vraiment cesser de me laisser influencer par les autres et leurs opinions ?

Pourquoi suis-je influencé ?

Pourquoi suis-je si facilement influencé par les autres ? C'est parce que j'accorde une grande importance à ce que les autres pensent de moi ; j'ai peur de ce qu'ils pourraient dire si je leur dis ce que je crois vraiment ou si je ne suis pas d'accord avec ce qu'ils font. Peut-être qu'ils penseront moins bien de moi, et qu'ils commenceront même à dire des choses sur moi quand je ne serai pas là ! C'est ce qu'on appelle parfois la "crainte des hommes", c'est le contraire de la crainte et du service de Dieu, et c'est la raison pour laquelle il est difficile de résister à la pression sociale.

Comment puis-je aller à l'encontre de cette pression sociale ?

J'ai besoin de reconnaître la vérité sur moi-même. Je dois reconnaître que je suis fortement influencé par ce que les gens pensent de moi. Je dois reconnaître que je prends souvent des décisions qui vont à l'encontre de ce que je sais que Dieu veut que je fasse, à cause de la pression et des influences de mon entourage ou des médias. Et je dois vouloir m'en libérer ! Alors Dieu peut commencer à m'aider. Il peut même m'aider au point que je devienne une bonne influence pour les gens qui m'entourent !

Servir Dieu seul

Il peut sembler si important d'être accepté par les gens, mais qu'en est-il de Dieu lui-même - qu'il m'accepte et pense bien de moi ? Lorsque mes actions sont contrôlées par ce que les autres pensent, je perds mon lien avec Dieu et je ne peux plus le servir et entendre sa voix.

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force." Deutéronome 6:5. La première étape pour aller à l'encontre de la pression sociale est de décider de ne vivre que pour Dieu : l'aimer et avoir peur de pécher contre Lui. Si je sens que je n'aime pas assez Dieu et que je n'ai pas cette sainte crainte de pécher, je peux prier Celui qui donne généreusement et je la recevrai ! (Jacques 1:5.)

Évitez les mauvaises compagnies.

Lorsque j'admets la vérité sur la facilité avec laquelle je suis influencé par la pression sociale, il devrait être naturel pour moi de ne pas me mettre dans des situations où je serai plus facilement tenté.

Dans 1 Corinthiens 15:33, il est écrit : "Ne vous laissez pas tromper : Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs." Au fond de moi, je sais qui m'influence de la mauvaise façon. "Mais ce sont mes amis", me dis-je, "si je leur tiens tête, ils ne m'aimeront plus !".

Mais si je continue à passer du temps avec ces "amis" qui me poussent à faire ce que je sais être mauvais, alors je ne peux pas servir Dieu et lui être fidèle. "Les mauvaises compagnies", c'est aussi ce que je regarde ou écoute, où je regarde sur internet, ce que je "suis" sur les réseaux sociaux et ce que je lis. Ces "mauvaises fréquentations" rendent ma vision et mon objectif peu clairs, et peuvent me conduire à des tentations inutiles. C'est seulement lorsque je me sépare des mauvaises compagnies que je peux progresser dans ma vie chrétienne !

Soyez prêts

Même si je fais attention au type de "compagnie" que je garde, je serai toujours confronté à une pression sociale inattendue. Je dois être préparé à l'avance. Je dois me réveiller chaque matin et décider de me garder pur et d'obéir à la direction de Dieu dans mon cœur.

Le Psaume 118:6 dit : "L'Éternel est à mes côtés, je ne crains rien. Que peut me faire l'homme ?" J'ai besoin de m'armer de ce verset pour être prêt tout au long de la journée.

Soyez fermes

Il n'y a aucune raison d'avoir honte d'être chrétien. Si j'ai décidé de servir Dieu, alors il peut me donner le courage de défendre ce que je crois être juste. Dans 1 Pierre 3:17, il est dit : "Car il vaut mieux, si telle est la volonté de Dieu, souffrir pour avoir fait le bien que pour avoir fait le mal."

Cela peut être terrible de ressentir la désapprobation des autres lorsque je fais ce que je sais être juste, mais cette désapprobation n'est rien comparée à la paix intérieure et à la joie que j'obtiens lorsque j'ai une bonne conscience devant la face de Dieu.

Devenir un exemple

En disant aux autres ce que je crois, et en faisant ce dont je témoigne, je deviens un exemple. Dans Matthieu 5:14-16, il est dit : "Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une colline ne peut être cachée. On n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un panier, mais sur un chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière brille ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux."

Je peux choisir d'être une lumière pour les ténèbres qui sont dans le monde. Je peux utiliser mon temps libre pour apprendre à connaître la Parole de Dieu, pour rechercher la compagnie de personnes qui veulent se garder pures de la même manière que moi. De cette façon, non seulement je résiste à la pression sociale, mais je peux avoir une bonne influence sur les autres autour de moi !

Se confier en Dieu

Dieu me donne la force quand je veux vivre pour lui. "Les yeux de l'Éternel scrutent toute la terre afin de fortifier ceux dont le cœur est entièrement attaché à lui." 2 Chroniques 16:9.

Lorsque je vis devant la seule face de Dieu, alors Dieu lui-même est de mon côté. Plus je me libère des gens, plus je suis éveillé à ce que Dieu me dit personnellement. Je deviens libre de penser, d'agir et de parler selon la manière dont Dieu agit en moi par le Saint-Esprit. Je deviens alors une aide, une bénédiction et un exemple pour ceux qui m'entourent, et je suis rempli d'une joie intérieure qui ne vient que du fait de faire ce que je sais être juste devant la face de Dieu.

Cette publication est disponible en

Cet article est basé sur un article de David Owens publié à l'origine sur https://activechristianity.org/ et a été adapté avec la permission d'être utilisé sur ce site.